top of page

Les affaires de nos jours


L’environnement des affaires au Canada

Canada is a North American country renowned for its economic and political stability, and above all for its cultural diversity. According to the IMF, in 2023, Canada will record a growth rate of 4.5%. And according to Statistics Canada, the country ranks first in growth among G7 countries, despite the COVID. 


This stability is favorable for people wishing to invest, immigrate or even study. Canada has free-trade agreements with over 50 countries, and is ranked 23rd in the world by the World Bank as an attractive place to invest. Indeed, the Canadian government continues to put in place various tax and legal frameworks to encourage not only innovation and competitiveness, but also social responsibility. Good places to do business include Toronto, Vancouver, Montreal, Calgary, the capital of Ottawa and the city of Gatineau. Gatineau is very close to the capital, a strategic location that separates the provinces of Quebec and Ontario by river.  


The best sectors in which to invest are:

  • The energy sector: companies capable of finding, harnessing and storing energy for use by Canadians.  

  • The materials sector: companies capable of producing materials and distributing raw materials. These companies need to focus on renewable resources, given Canada's social context and the realities of global warming.  

  • Finally, the technology sector is considered one of the most promising sectors of the future. We're talking here about companies capable of creating revolutionary software and IT tools.

Quel programme choisir compte tenu de la conjoncture économique ? 

En tant qu’étudiant, on se pose parfois des questions comme "est-ce que j’arriverai à trouver un  emploi avec mon programme ?". Il est tout á fait légitime de se poser ce type question. Selon la  conjoncture économique actuelle, j’ai effectué un top 5 des programmes à effectuer au sein de  notre faculté. 


Avertissement : Je tiens à préciser que ce classement est fait à partir de la conjoncture économique  actuelle, les tendances peuvent changer à tout moment. En plus de ces formations que je vais  citer, il existe d’autres formations intéressantes telles que la comptabilité, la gestion des  ressources et la gestion internationale.


  • Baccalauréat en Sciences Commerciales - Option Entrepreneuriat :

Ce programme vise à former et à accompagner les personnes créatives qui aspirent à devenir  entrepreneurs. 

 

Ce programme aborde principalement les aspects financiers, juridiques, stratégiques,  organisationnels et marketing dans la création d’entreprises. De plus, ces étudiants vont  bénéficier de réseaux professionnels et d’accompagnement et parfois même de financement dans  la création de leur entreprise. Selon Statistique Canada, le taux de création d’entreprises au  Canada était de 4,1 % en 2023. En tête on peut retrouver le secteur des services aux entreprises  (activités de conseil, de design, de publicité) le secteur de la programmation est le plus  dynamique, avec un taux de création de 6,7 %.


  • Baccalauréat en Sciences Commerciales - Option Finance :

Ce programme à pour objectif de former les personnes qui aspirent à travailler dans le monde de  la finance.  


Des cours théoriques sur la gestion des portefeuilles, gestion financière et bien d’autres sont  offerts. Il aide aussi les étudiants de à se préparer aux certifications professionnelles en  l’occurrence le CFA (Chartered Financial Analyst) ou le FRM (Financial Risk Manager). Selon  le Conference Board du Canada, le secteur financier canadien a contribué à hauteur de 7,5 % au  PIB du pays en 2023, et a employé plus de 800 000 personnes.


  • Baccalauréat en Sciences Commerciales - Option Marketing : 

Ce programme vise à former les futurs professionnels du marketing, ils seront ainsi capables de  concevoir, mettre en œuvre et évaluer des stratégies marketing efficaces afin d’attirer le plus de  client possible. Des cours théoriques et pratiques qui couvrent le domaine du marketing y sont  offert. Selon eMarketer, les dépenses publicitaires digitales au Canada étaient 9,5 milliards de dollars canadiens en 2023. Les activités liées au marketing connaissent une très grande expansion.


  • Baccalauréat en Sciences Commerciales - Option Gestion des technologies d’affaires :

Ce programme offre des cours théoriques et pratiques, qui couvrent les domaines de l’analyse  des systèmes d’information (SI). Il permet également aux étudiants de se familiariser avec les  technologies de pointe, telles que le cloud computing et le big data. Selon statistiques Canada, Le  secteur des technologies de l’information et des communications 210 milliards de dollars  canadiens en 2023.


  • Baccalauréat en Sciences Commerciales - Option complémentaire en analytique de  gestion : Le Baccalauréat en Sciences Commerciales offre une option complémentaire en  analytique de gestion, qui peut être jumelée avec n’importe quelle option du programme  (Comptabilité, finance, marketing etc..). Cette option permet aux étudiants de développer des compétences nécessaires pour devenir un spécialiste de l’analyse et de l’exploitation des  données.

Les entrepreneurs modèles  

Comme mentionné plus haut, le Canada est un pays qui encourage l’entreprenariat en usant de  leviers juridiques et fiscaux. Nous allons parler de 2 entrepreneurs modèles et ils sont des anciens  étudiants de notre faculté de gestion Telfer ! On va parler de Tobi Lütke et de son associé Harley  Finkelstein. 


Tobi Lütke est le fondateur et le PDG de Shopify. Shopify est une plateforme de commerce en  ligne. Tobi est né en Allemagne et a déménagé au Canada en 2002. Passionné par le domaine de  l’informatique. En 2004, il a décidé de créer une boutique en ligne, afin de vendre des planches  de snowboard. Il a alors réalisé qu’il n’existait pas de solution satisfaisante pour créer et gérer un  site de commerce en ligne. Il a donc décidé de développer sa propre plateforme, qu’il a nommée  Shopify. Depuis, Shopify est devenue une entreprise leader dans son domaine. 


Un autre exemple d’entrepreneur modèle, qui a suivi une formation en affaires à la Faculté de  Telfer, est Harley Finkelstein. Harley Finkelstein est le président de Shopify, la plateforme de  commerce en ligne la plus populaire au monde. Né à Montréal, il a déménagé à Ottawa en 2005,  pour étudier le droit à l’Université d’Ottawa. Il a également suivi un programme de MBA à la  Faculté de Telfer, où il a rencontré Tobi Lütke, le fondateur de Shopify. Il a alors rejoint l’équipe  de Shopify en tant que directeur du développement des affaires, et a contribué à faire croître  l’entreprise de manière. Il est devenu le président de Shopify en 2015, et supervise les  opérations, les ventes, le marketing, le service à la clientèle et les partenariats de l’entreprise.


Bình luận


bottom of page